Musique

[Live Report] Cheer Chen 陳綺貞 à la Taipei Arena 臺北巨蛋 – 07/12/2013

Quand j’ai arraché ma place, en mars 2013, au terme d’une âpre lutte numérique, je n’arrivais pas encore à pleinement réaliser le fait que j’allais enfin pouvoir me délecter de Cheer Chen 陳綺貞, l’une des artistes m’ayant fait aimer la scène musicale taiwanaise il y a maintenant un petit paquet d’années au côté de Zhang Xuan 張懸 notamment, en live, et ce directement à la Taipei Arena 臺北巨蛋. Sans parler du fait que le show, en me basant sur ceux déjà donnés par l’artiste dans cette même salle, s’annonçait, sur le papier tout du moins, grandiose. Et ce fut le cas, le concert ayant été au-delà de mes attentes. Voici donc un petit, et totalement décousu, retour sur cette mémorable soirée du 7 décembre 2013.

Alors que deux concerts étaient à l’origine programmée (29 et 30 novembre 2013), la ruée pour décrocher un précieux sésame fut telle, que deux autres dates furent ajoutées dans la foulée (7 et 8 décembre 2013) afin de pouvoir satisfaire le plus grand monde. Deux dates qui également affichèrent complets en très peu de temps. Résultat, Cheer Chen 陳綺貞 aura donc rempli quatre Taipei Arena, comme ça, le plus normalement du monde. Voilà qui vous pose la popularité de la dame et l’événement que représente chacun de ses concerts. À noter que le dernier passage de Cheer dans la place, avant cette série de concerts, remontait alors au 17 septembre 2011, dans le cadre de sa tournée A piece of summer II 夏季練習曲.

Mais revenons au concert en lui-même. (Attention cette phrase est longue, très longue) Mon billet pour la date du 7 décembre en poche, et après avoir joué mon gros fanboy des familles en faisant une petite razzia sur le stand de goodies et acheté au passage le dernier numéro de The Big Issue, avec Cheer Chen 陳綺貞 en couverture, j’entre dans les lieux trois quarts d’heure avant le début du show, afin de pouvoir tranquillement découvrir la plus importante salle de Taipei, avec ses plus de 15 000 places, où je n’avais encore jamais mis les pieds, et l’observer se remplir petit à petit.

20 heures tapantes, les lumières s’éteignent. Cheer Chen 陳綺貞, dans une sublime robe rouge, fait son apparition sous les acclamations de la salle. S’élevant dans les airs sur une colonne, au milieu d’anneaux géants avec le cosmos en toile de fond, l’artiste nous offre en guise d’ouverture trois nouvelles chanson, 時間的歌, 漣漪 et 雨水一盒, tirées de son nouvel album, Songs of Transience 時間的歌, sorti alors la veille. Album que j’avais déjà écouté plusieurs fois dès sa réception dans le 7-Eleven au pied de chez moi. La setlist du concert oscillera tout du long entre nouveaux morceaux et grands classiques, auxquels il faut ajouter, venant se glisser parmi l’ensemble, une reprise de All Along The Watchtower de Bob Dylan.

Si vous avez déjà eu l’occasion de voir des extraits de concerts de Cheer Chen 陳綺貞, vous n’avez pu louper les maintenant célèbres passages comme son envolé dans les airs, harnachée dans une nacelle (en forme de globe cette fois-ci) et casque sur la tête, au rythme du sublime The Meaning of Traveling 旅行的意義, (morceau dont je vous parle plus longuement par ici), ou son tour en scooter, écho à la fin du MV. Ces passages sont d’ailleurs devenus des moments très attendues et appréciés des concerts de l’artiste. Et tout cas, je les attendais impatiemment et je n’avais pas manqué à mon arrivé de prendre soin de bien vérifier la présence des différentes équipements, histoire d’être sur qu’elle n’allait pas me faire faux bond sur ce coup.

De même, à l’image du récent MV de Home 家, où l’artiste se balade perche à la main pour enregistrer les multiples bruits et instants sonores de la vie quotidienne, elle a fait de même durant le concert, se baladant l’objet brandit vers un public se prêtant volontiers au jeu, elle mimant la prise de son.

Sans parler du superbe crépitement de flashs qui embrase la salle durant le festif 1234567 suivi du toujours aussi superbe 告訴我, repris en cœur avec une Cheer Chen 陳綺貞, au milieu de la foule, à moitié en larmes. C’est d’ailleurs à ce moment-là que l’artiste et la salle furent pris d’un fou rire général lorsque Cheer, tendant le micro à un fan, ce dernier s’exécuta en entonnant le morceau d’une voix complètement cassée. Ce passage fait aussi écho à l’un des autres dadas artistiques de Cheer, la photographie, puisque cette dernière se balade alors un appareil à la main, comme elle le fait dans de nombreux MV également, en photographiant le public.

Je ne peux pas aussi ne pas citer la célèbre, et là aussi attendue, battle de guitare entre Cheer Chen 陳綺貞 et différents membres présents sur scène, façon Guitar Hero, pour la plus grande joie d’une foule archi-conquise et donnant le ton au moment des décomptes. Ce passage est aussi un moment parfait pour l’artiste de nous confirmer qu’elle est loin d’être manchot gratte en main tout en mettant en avant les différents musiciens qui l’accompagnent sur scène.

Mais au-delà de tout ça, la chose que je dois souligner, avec trois traits, est l’énorme générosité de l’artiste envers ses fans. Ce n’est pas moins de 3h30 de concert et trois rappels que Cheer Chen 陳綺貞 a offert au public présent, revenant même, pour un nouveau rappel, après la fin de celui-ci, alors que la salle était déjà à moitié vide, pour un petit morceau en acoustique, à l’intimité presque déplacée dans une salle habituée aux déluges d’effets visuels. Sans parler de l’émotion que l’on peut voir sur son visage, les yeux brillants de larmes de bonheur, à l’instar de certains fans. Un vrai amour de comportement, du genre que pas mal d’artistes devraient prendre en exemple.

Bref, à travers cet article très décousu et très mal écrit en mode fanboy, le cœur ayant complètement décapité la raison, vous aurez compris qu’il est assez difficile de retranscrire un concert de Cheer Chen 陳綺貞, généreuse comme pas possible avec son public et dont le talent déborde de tous les côtés. C’est d’ailleurs, pour faire simple, l’un des meilleurs concerts qu’il m’ait été donné de voir, que ça soit en France ou à Taiwan. Vous l’aurez compris, si vous en avez l’occasion, foncez la voir en concert, même dans une salle plus petite.

Playlist (gigantesque) du concert :

01. 時間的歌(新歌 不確定)
02. 漣漪(新歌)
03. 雨水一盒(新歌)
04. 腐朽
05. 太陽
06. 魚
07. 柏拉圖式的愛情(新歌)
08. 秋天蒙太奇(新歌)
09. 天使
10. 溫室花朵
播放綺貞收集聲音的影片
11. 失敗者的飛翔
12. 靈感
13. 一首歌,讓你帶回去
15. Peace of Revolution (新歌)
16. Sentimental kills
17. 躺在你的衣櫃
18. 普魯斯特行動(新歌)
19. 我親愛的偏執狂
20. 吉他手 (樂手pk:奇哥烏克麗麗、陳建騏豎琴、林羿紋bass、小白&宏一鼓、小虎吉他)
21. All Along The Watchtower (原唱:bob Dylan)
22. 1234567
23. 告訴我
24. 沙漏(新歌)
encore 1
25. 流浪者之歌(新歌)
26. 旅行的意義
encore 2
27. 別送我回家(新歌)
28. 讓我想一想
encore 3
29. 微涼的你
30. 家(新歌)
31. After17
32. 80%完美的日子

Crédits photos : Rex Huang et Nobel Liu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*