Musique

[Live Report] Mayday 五月天 à l’AccorHotels Arena / Bercy – 02/03/2018

Après un passage par la Taiwan Music Night (Cannes et Paris) en 2011 et un concert au Zénith en 2013, qui avait déjà marqué les esprits, Mayday 五月天 a, pour de bon cette fois-ci, investi l’AccorHotels Arena / Bercy le 2 mars 2018. Alors qu’une certaine inquiétude pouvait être présente concernant le succès d’une telle démarche, notamment au niveau du remplissage d’une salle de cette capacité, le résultat a littéralement balayé toutes ces interrogations.

Alors non, l’AccorHotels Arena / Bercy n’avait pas fait le plein pour accueillir Mayday 五月天, mais avec 10.000 spectateurs 1 amassés dans une enceinte reconfigurée pour cette affluence, le quintet taiwanais avait déjà fait mieux que n’importe quel·le autre artiste – groupe asiatique en France avant même le début du concert. Sur ce point, l’affluence était, sans surprise, à 99% d’origine taiwanaise / chinoise / sinophone. La communication autour de l’événement ne s’étant faite malheureusement quasiment qu’en chinois, entrecoupée de quelques messages en anglais et affiches en français dans le métro parisien, couplé à des tarifs assez élevés au niveau des places, n’a pas aidé à drainer un public plus large ou néophyte, qui aurait pourtant pu se trouver intéressé à l’idée de découvrir le groupe.

Côté show, Mayday 五月天 a déroulé pendant 3h une bonne partie de ses mega-hits dans une ambiance où se mêlait light sticks, multitudes de jeux de lumière et VCR parfaitement réalisées, mettant en scène la thématique « super heros » de la tournée, avec notamment l’acteur Bo Huang 黄渤 dans le rôle du Boss Board, qui sert de fil rouge au concert. D’ailleurs, sur ce point, au Japon, les spectateurs ont eu le droit de voir débarquer sur scène Ultraman Neos, Zero et Orb sur scène — Neos apparaissant dans le MV de Life of Planet — alors que le groupe se faisait attaquer par Dark Baltan.

La mise en scène, confiée à Leroy Bennett (qui a déjà travaillé avec des pointures comme Paul McCartney, Lady Gaga, Maroon 5 ou encore Bruno Mars) alias le « Stage Magician », avait été mise en avant comme argument promo pour cette tournée anniversaire mondiale et s’inscrit sans conteste comme une des grandes réussites de l’événement. C’est simple, aucun·e artiste – groupe asiatique n’avait offert un tel show en France. L’ensemble est parfaitement rythmé et maîtrisé, voir peut-être un peu trop, laissant assez peu de place à des passages sortant du cadre, comme la passage touchant avec Ashin en fin de concert.

On notera également, comme sur le concert précédent, l’effort effectué pour la traduction en français (ou en anglais parfois) des morceaux sur les écrans géants latéraux, un bon point pour les rares non-sinophones qui ont pu apprécier et découvrir la qualité des textes du groupe. Dommage que les passages parlés n’aient pas eu le droit au même traitement, surtout que la majorité devait sans doute être préparé en avance.

Le public de son côté n’était pas en reste. Light sticks et portables à la main, il a répondu présent en reprenant à l’unisson de nombreux de titres, faisant littéralement trembler Bercy lors de 離開地球表面 ou acclamant l’immense Jonathan Lee 李宗盛, guest annoncé et attendu du soir, l’un des artistes les plus influents et respectés de la scène mandopop et qui a notamment offert à la salle son célébrissime et magnifique Hill 山丘.

live-report-mayday-a-accorhotels-arena-bercy-02-03-2018-7

Au sein d’une tournée de tous les superlatifs (105 dates dans 60 villes en 18 mois et 2.5 millions de spectateurs, 10ème tournée du groupe, 11 Taoyuan International BaseBall Stadium d’affilés, etc), ce troisième concert parisien de Mayday 五月天 se place comme une nouvelle référence en terme de show d’artiste / groupe asiatique en France, installant encore un peu plus Taiwan, je sais je me répète, tout en haut des pays asiatiques ayant offert au niveau qualitatif, le plus impressionnant contingent d’artistes / groupes en France (Sodagreen, Zhang Xuan 張懸, Jolin Tsai 蔡依林, 1976, Summing, Waa Wei 魏如萱, Mavis Fan 范曉萱, René Liu 劉若英, etc).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*