Musique

Résultats des 27ème Golden Melody Awards

La 27ème édition des Golden Melody Awards a rendu son verdict hier soir. La question principale était de savoir qui de Sodagreen 蘇打綠, A-Mei 阿妹, Peggy Hsu 許哲珮 et Tanya Chua 蔡健雅, nominés dans les catégories majeurs, allait sortir grand vainqueur de la soirée.

Parmi les quatre grosses têtes d’affiche, c’est le sextuor Sodagreen 蘇打綠 qui se l’est joué rouleau compresseur en glanant 5 awards (sur un total de 8 nominations), dont celui très convoité du Best Mandarin Album. En plus de celui-ci, le groupe est reparti avec le Best Band Award, le Best Lyricist Award, le Best Album Producer Award et le Best Musical Arranger Award. A-Mei 阿妹, Tanya Chua 蔡健雅 et Peggy Hsu 許哲珮 sont, de leur côté, les grandes perdantes de cette cérémonie puisqu’elles repartent les mains vides.

L’autre gagnant de la soirée est JJLin 林俊傑, qui décroche son deuxième Best Mandarin Male Singer Award, pour son album From M.E. To Myself 實驗專輯 和自己對話, et qui ajoute également dans sa besace un petit Best Composer Award pour son morceau Twilight 不為誰而作的歌. Du côté du Best Mandarin Female Singer Award, c’est Julia Peng 彭佳慧, loin de partir gagnante, qui est récompensée pour son album Darling 大齡女子. Album qui a également permis à Chen Chien-chi 陳建騏 (qui fait partie des groupes 19 et The Verse et a composé de nombreux morceaux pour Cheer Chen, Waa Wei, etc) de repartir avec le prix du Best Single Producer.

Parmi les prix les plus importants, celui du Best songs of the Year revient à Suming pour son morceau « Don’t give up Aka pisawad », qui a servi de theme song au film Panay (Wawa No Cidal) et déjà récompensé aux derniers Golden Horse Awards, devant Hebe, Sodagreen 蘇打綠 et A-Mei 阿妹, et celui du Best Duo à Chang and Lee. Pour le prix du Best newcomers, m’ont coeur balançait très fortement du côté du trio Hello Nico, à l’oeuvre derrière l’un des tous meilleurs albums de 2015, mais c’est finalement Eli Hsieh 謝震廷, porté notamment par le morceau 燈光, qui a été salué.

Côté musique en langue taiwanaise, Jacky Chen 陳建瑋 rafle les prix du Best Hokkien Album et Best Hokkien Male Singer pour son album Columbia 古倫美亞. Côté féminin, le prix du Best Hokkien Female Singer revient à Huang Fei 黃妃 pour son album Wu Zi Tian Shu 無字天書. Pour la langue hakka, le Best Hakka Singer Award repart dans les mains de Wing Lo 羅文裕, pour l’album A Ha Moment! 驚喜時刻, tandis que le Best Hakka Album Award revient à ZiXuan & Slow Train 黃子軒與山平快 pour l’album The Stranger 異鄉人. Dans la catégorie Best Indigenous, le prix du meilleur chanteur revient à Balai 巴賴 pour The Modern Ancient 古老的透明 et celui du meilleur du album à Wu Hao-en 吳昊恩 et The Daniel Ho Trio pour l’album Legends of Passage 洄游.

Dans les autres prix, celui du Best Music Video est décerné à la mise en image du morceau de Sandee Chan 陳珊妮 (dont vous pouvez lire interview par ici), When Sorrow Being Downloaded Twice 如同悲傷被下載了兩次 et le Best Album Packaging Award à Weiming Lin 林緯銘 pour son travail sur l’album Yi Qie Bu Mie Ding Lu 一切不滅定律 de Murky Crows 昏鴉.

Pour ce qui est des différents prix au niveau « instrumental », le Best Album revient à AND Music 安玓音服文化有限公司 pour « Simple Life », le Best Instrumental Composer à Huang Yu-siang 黃裕翔 pour The Journey 高鐵小旅行, le Best Instrumental Recording Album à la BO du film The Arti : the Adventure Begins 奇人密碼:古羅布之謎電影原聲帶 et le Best Instrumental Album Producer à l’incontournable Lim Giong 林強 pour son travail sur la BO de The Assassin. Il avait d’ailleurs reçu une récompense équivalente lors des derniers Asian Film Awards.

On termine avec le prix du Best Vocal Recording Album décerné à l’album Frozen Light 光凍 et un Lifetime Contribution Award pour Tracy Huang 黃鶯鶯.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*