Culture

Taipei, Taipeh ou Taibei ?

Au détour d’un article ou de la légende d’une photo, vous êtes peut-être tombé sur des orthographes qui ont pu vous surprendre pour parler de la capitale taiwanaise. Taipeh par exemple. Qu’est-ce donc que ce Taipeh qui vient se substituer à Taipei ? De même, vous avez également pu croiser Taibei. Pourquoi ces différences pour parler de la même ville ? Question légitime, dont la réponse est toute simple : le système de transcription utilisé n’est pas le même.

Pour transcrire les sinogrammes, plusieurs systèmes cohabitent. Le plus connu de tous, et également le plus utilisé de nos jours, est le (Hanyu) Pinyin. Porté par la Chine (RPC), il est d’abord adopté dans le pays en 1958 avant d’être reconnu par l’Organisation internationale de normalisation en 1979. Il s’impose alors très vite au niveau international en devenant la nouvelle référence, en lieu et place des systèmes Wade-Giles et Yale. En utilisant le Pinyin, 臺北 se retranscrit par Táiběi.

L’orthographe Taipei, vient elle du système Wade-Giles. Mise au point en 1859 par le diplomate britannique Thomas Wade, puis révisé et amélioré par Herbert Giles en 1892, d’où le nom de Wade-Giles, ce système fut le premier à être largement diffusé et utilisé. La transcription via ce système inclut notamment des apostrophes, des diacritiques et des nombres pour représenter les différents tons. Ces éléments sont en général ignorés dans les transcriptions, notamment en Europe et aux États-Unis. C’est ainsi que la transcription de 臺北 via le système Wade-Giles, T’ai-pei, donna par chez nous, et dans la majorité des langues, Taipei. C’est encore aujourd’hui la forme la plus utilisée, et de très loin, ainsi que la transcription officielle utilisée par la ville.

Taipeh est une autre forme qu’il est possible, bien que plus rare, de rencontrer dans des publications. Je n’ai pas précisément trouvé l’origine exacte de cette orthographe, mais c’est un dérivé de Taipei et elle fait écho à l’ancien nom de la ville sous la dynastie Qing, Taipeh-fu, dont l’autorité s’exerça, officiellement, de 1683 à 1895 sur l’île.

Voilà pour les explications.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*