Événement

[Événement] Filmosa Festival 2021 – Festival du Cinéma Taiwanais à Paris (24 au 28 septembre 2021)

La fête annuelle du cinéma taiwanais est de retour en cette rentrée pour une édition 2021 qui se tiendra du côté de la Filmothèque du Quartier Latin, en coopération avec le Centre Culturel de Taiwan à Paris et le Taiwan Film Institut, du 24 au 28 septembre 2021.

Cette année, la sélection propose 10 films répartis en trois parties :

« Films étranges« , avec le premier long-métrage taiwanais filmé à l’iPhone, I WeirDo (2020) de Liao Ming-yi, la satire politique à la sauce zombies Get the Hell Out (2020) de Wang I-fan, et surtout le film culte The Fantasy of Deer Warrior (1961) de Chang Ying, qui a été restauré dans une magnifique copie 2K et dont les photos de ses acteurs grimés en animaux m’avaient fortement marqué lorsque j’étais tombé dessus pour la première fois il y a de cela un paquet d’années maintenant.

« Beauté naturelle de Formose » organisé par Filmosa, Taiwan Docs / Taiwan Cinema Toolkit du Taiwan Film and Audiovisual Institute et présentant trois documentaires : Whale Island (2021), de Huang Chia-chun, dans lequel l’écrivain Liao Hung-chi et le photographe sous-marin Ray Chin nous emmènent du côté de la mer pour nous inciter à mieux la comprendre, Black Bear Forest (2016), dont l’affiche est magnifique, de Lee Hsiang-hsiu, qui nosu entraine à la découverte de la faune et la flore des montagnes de Taiwan et des ours formosan, espèce endémique de l’île, ainsi que Ocean (2016), de Ke Chin-yuan, symphonie du monde sous-marin.

Enfin le « Cinéaste de l’année » est pour cette édition Cheng Yu-chieh avec la projection de deux de ses longs métrages, Dear Tenant (2020), qui explore la possibilité d’une nouvelle forme de famille, à travers l’histoire d’un couple gay, d’un enfant et d’une grand-mère, et Yang Yang (2009), retraçant l’évolution d’une jeune métisse franco-taiwanaise, éprouvant la confusion des identités dans la confrontation des cultures. Enfin, retour sur le premier moyen métrage du réalisateur avec Summer, Dream (2001), nous narrant l’histoire d’un jeune étudiant de retour dans son village natal pour aider sa grand-mère dans son épicerie et sa rencontre une jeune Québécoise.

Toutes les infos sur le festival et la billetterie sont disponibles sur le site officiel de l’événement.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    *

    *