Langue Chinoise

Skritter, l’outil indispensable dans l’étude du chinois

skritter-home-page

Si en terme de dictionnaire, PLECO est sans conteste la référence, en terme d’apprentissage et de révision des caractères et du vocabulaire, Skritter s’impose comme incontournable. Bien que j’ai déjà parlé du service rapidement dans mon article consacré aux meilleures applications pour étudier et réviser le chinois sur smartphone et tablette (Android / iOS), je me devais de faire un article un plus poussé afin de vous présenter toutes les possibilités de la chose.

J’ai testé Skritter pour la première fois, il y a un peu plus de deux ans, dans sa version web, mais sans avoir été pleinement convaincu. La faute au fait de devoir écrire les caractères avec la souris, n’ayant pas de tablette graphique sous la main, action que j’avais trouvé très peu intuitive et surtout extrêmement frustrante, surtout lorsque l’on essaie, par exemple, plusieurs fois d’écrire un trait et que celui-ci ne veut pas se placer correctement. De même, afin d’apprendre au mieux les caractères, il est indispensable que les muscles de la main puissent apprendre de l’écriture, bien fait que l’on ne peut pas faire avec une simple souris. Une tablette graphique est donc plus que conseillée si vous passez par cette version. Dans le même temps, j’avais eu de très bons échos de la version iOS, mais n’utilisant pas l’OS d’Apple, je n’avais pas pu tester la chose dans sa version tactile. L’application Android étant arrivée, j’ai pu enfin tâter la bête couplée à un stylet. Et c’est simple, elle fait maintenant partie des applications que j’utilise quotidiennement.

Si vous ne connaissez pas encore Skritter, c’est un service vous permettant d’apprendre et réviser de nouveaux caractères et vocabulaire de façon véritablement active. Skritter se base sur un système de flashcards classiques, mais en y apportant la dimension de pouvoir écrire les caractères.

Comme les systèmes de flashcards classiques, Skritter se base sur une ou plusieurs listes de vocabulaire que vous avez sélectionnées, et vous propose de les réviser, à travers un système de répétitions espacées, tout en ajoutant automatiquement de nouvelles entrées une fois que vous connaissez suffisamment celles déjà présentes, ou quand vous le décidez. Pour ce faire, l’algorithme se base à la fois sur vos résultats et à la fois sur les informations que vous lui fournissez. Les listes proposées sont extrêmement variées, du vocabulaire des livres utilisés dans les universités (NTNU par exemple), les différents examens (HSK, TOCFL), thématiques ou encore basées sur des chansons (Zhang Xuan 張懸 pour ne pas la citer), il y a de quoi faire. Et si ça ne vous suffit pas, vous avez aussi la possibilité de créer les vôtres. Du très bon donc.

Qui dit écriture de caractères, dit système de reconnaissance de caractères. Sur ce point, rien à dire, tout fonctionne très bien. Le système prend même en compte l’ordre, le sens du tracé et même les hooks. Parfait pour ne pas perdre les bonnes habitudes sur ce point. Et si l’on a oublié la façon dont s’écrit le caractère, il est possible, grâce au petit œil, de faire apparaître un guide pendant quelques secondes afin de se le remémorer, ou, en tapotant le milieu de l’écran, de faire apparaître uniquement le trait suivant. C’est simple et parfaitement intégré à l’ensemble. Comme je le disais un peu plus haut, une tablette graphique est plus que recommandée pour utiliser la version navigateur, l’option stylet est quand à elle parfaite pour la version tactile. De même, tous les caractères sont accompagnés d’une petite fiche avec des informations comme la version pinyin ou encore la décomposition du caractère. À noter, et c’est une bonne chose, qu’une partie assez importante des informations est disponible en française.

Outre les caractères, Skritter vous permet de réviser les tons et, plus classiquement, le couple caractère / vocabulaire / définition. Là aussi, le service rempli pleinement son office. Autre chose de bienvenue, vous avez la possibilité de choisir quelle sorte de caractères vous souhaitez étudier : simplifiés, traditionnels, voir les deux en même temps.
Pour suivre votre progression, un système très complet est disponible, partagé entre caractères et vocabulaire, ainsi que des indications concernant le temps que vous avez passé sur le service, version navigateur et application confondus. Et c’est toujours encourageant et motivant de voir la courbe grimper au fur et à mesure. On retrouve la même chose pour les listes de vocabulaire que vous ajoutez, où le pourcentage de progression est indiqué au survol.

Concernant l’application, comme déjà expliqué, je n’ai pu tester que la version Android, qui pour l’instant est à l’état de Bêta, donc mes impressions se basent pour le moment uniquement sur cette version. De l’utilisation que j’en ai elle remplit son office en me permettant de réviser de manière bien plus intéressante grâce à l’utilisation du tactile, ainsi que le fait de pouvoir le faire partout. On y retrouve la possibilité d’ajouter des nouvelles entrées, gérer ses listes / textbooks ou encore ajouter des caractères / mots de vocabulaire à ses favoris. Seuls quelques bugs viennent pour l’instant ternir le tableau, mais version bêta oblige, ils devraient être corrigés d’ici la version finale ainsi que le options enrichies.

Vous l’aurez compris, même si le montant de l’abonnement peut être un frein, bien que dégressif en prenant directement six mois ou un an, je vous recommande grandement Skritter si vous étudiez le chinois et que vous chercher un outil pour progresser dans votre apprentissage.

Site internet : www.skritter.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*