Langue Chinoise

[Tuto] Écrire en chinois sous Windows, Mac OS X, Linux, Android et iOS

L’une des questions revenant souvent lorsque l’on étudie le chinois est de savoir comment écrire les caractères chinois sur son ordinateur ou son téléphone. Bien qu’il existe pas mal de tutos et sites expliquant la chose, je fait le choix de publier également un article sur le sujet, afin d’englober tous les OS tout en vous faisant part des outils que j’utilise personnellement. Voici donc différentes méthodes pour pouvoir écrire en chinois, que ce soit en simplifié ou en traditionnel, à partie du pinyin et d’un clavier AZERTY / QWERTY, sous Windows, Mac OS, GNU/Linux, Android et iOS.

Windows 7 / 8 / 8.1

Sous Windows, Microsoft met à disposition un service simple à installer, Microsoft Pinyin IME. Bien que la version actuelle date de 2010, elle remplit parfaitement son office. Pour l’installer, rendez-vous dans le Panneau de Configuration de Windows. Une fois ouvert, cliquez sur Modifier les claviers ou les autres méthodes d’entrée, sous la partie Horloge, langue et région. Une fenêtre intitulée Région et langue va alors s’ouvrir. Cliquez sur l’onglet Claviers et langues. Cliquez sur le bouton Modifier les claviers. Une nouvelle fenêtre s’ouvre alors, Services de texte et de langues. Dans cette fenêtre cliquez sur le bouton Ajouter. Vous avez maintenant accès à une liste de langues. Rendez-vous au niveau du Chinois et choisissez Chinois (simplifié) – Style d’entrée Microsoft Pinyin New Expert. Validez pour prendre en compte la nouvelle entrée.

Un FR doit maintenant être apparu dans la partie droite de votre barre tache. En cliquant dessus, vous avez la possibilité de choisir la méthode de saisie que souhaitez utiliser. Vous pouvez aussi utiliser la raccourci clavier « Alt + Shift (majuscule provisoire) » pour basculer entre les méthodes de saisie. À noter que vous pouvez choisir d’utiliser soit les caractères simplifiés soit les caractères traditionnels en allant dans les options de la méthode de saisie.

Si vous utilisez un clavier AZERTY, vous allez rencontrer un problème pour certaine touche, puisque votre clavier va être reconnu comme un clavier QWERTY. Pour régler ce petit soucis, le site Chine-Informations met à disposition un patch, que vous pouvez télécharger par ici. Installez-le puis redémarrez votre ordinateur. Une fois fait, la disposition de votre clavier sera bien reconnue.

Windows 10

Comme pour les versions antérieurs de Windows, la méthode est simple et rapide sous Windows 10. Il faut commencer par ce rendre dans les paramètres puis cliquer sur « Heure et langue – Voix, région, date ». Il faut ensuite sélectionner choisir « Région et langue » dans la partie gauche. La partie droite affiche alors différentes informations, comme votre « Pays ou régions » ainsi qu’une section « Langues » qui nous intéresse au plus haut point. Dans cette partie, il faut cliquer sur « Ajouter une langue » puis dans le champ de recherche taper « chinois » pour filtrer sur les différentes résultats faisant références à la langue chinoise. Vous avez normalement deux options qui remontent « Chinois (simplifié) » et « Chinois (traditionnel) ». En cliquant sur les différents choix, d’autres subdivisions vous sont proposées. À vous de choisir en fonction de votre besoin. À noter que la saisie via pinyin n’est disponible qu’en choisissant les caractères simplifiés. Mais pas de panique si vous souhaitez utiliser la saisie pinyin avec les caractères traditionnels. Vous pouvez choisir dans les options de la saisie quel jeu de caractères vous souhaitez utiliser. Une fois terminée, validez pour que cette nouvelle langue soit prise en charge par Windows.

Un FR doit maintenant être apparu dans la partie droite de votre barre tache. En cliquant dessus, vous avez la possibilité de choisir la méthode de saisie que souhaitez utiliser. Vous pouvez aussi utiliser la raccourci clavier « Alt + Shift (majuscule provisoire) » pour basculer entre les méthodes de saisie.

Si vous utilisez un clavier AZERTY, vous allez rencontrer un problème pour certaine touche, puisque votre clavier va être reconnu comme un clavier QWERTY. Pour régler ce petit soucis, le site Chine-Informations met à disposition un patch, que vous pouvez télécharger par ici. Installez-le puis redémarrez votre ordinateur. Une fois fait, la disposition de votre clavier sera bien reconnue.

Mac OS X

Sous Mac OS, le procédé est là-aussi très simple à mettre en place. Commencez par aller dans les Préférences Système (par le menu Pomme ou par le Dock). Sélectionnez ensuite Langue & Texte dans la partie Personnel, puis cliquez sur la croix au bas de la fenêtre Langues Préférées et sélectionnez la langue à ajouter, dans notre cas le chinois, simplifié ou tradtionnel, comme vous le souhaitez. Une fois validé, cliquez sur Préférences clavier. Ajoutez une nouvelle de méthode de saisie pour le Chinois en sélectionnant Pinyin simplifié / traditionnel et validez.

Pour changer de méthode de saisie, cliquez sur le nouveau menu, sous forme de drapeau, qui vient d’apparaitre en haut à droite de votre écran et sélectionnez la langue de votre choix pour modifier la méthode saisie. Le raccourci clavier pour changer de langue est « Pomme + Espace ».

GNU/Linux

Sous Linux, il existe deux méthodes principales pour écrire chinois, Ibus et SCIM. Personnellement, j’utilise Ibus, qui a d’ailleurs remplacé SCIM comme méthode par défaut dans les principales distributions (Ubuntu et Fedora notamment). Pour configurer IBUS rendez-vous dans les Préférences Systèmes et choisissez Méthode de saisie au clavier. Ensuite choisissez Chinois – pinyin dans l’onglet Méthodes de saisie et ajoutez-là à votre liste, puis validez.

Pour changer de langue, vous pouvez le faire soit en passant depuis le nouveau menu de langues qui est apparu la barre en haut à droite (sous Gnome), soit en en passant par le raccourci clavier « Windows + Espace ».

Android

Sous Android, vous avez un choix assez important de clavier si vous souhaitez écrire en chinois. Personnellement, j’utilise le clavier fourni par Google, Google Pinyin Input. L’application permet d’écrire à partir du Pinyin ou encore de tracer les caractères. Simple et sans froufrou, elle remplie parfaitement son office. De même elle offre la possibilité de switcher vers l’anglais si besoin sans avoir à changer de clavier. D’ailleurs, suite à mes différents essais d’autres applications, je n’ai pas trouvé mieux. Bref, je recommande.

Pour modifier votre clavier à la volée, lorsque vous écrivez, faîtes glisser le volet de notifications depuis le haut de votre écran et appuyez sur Sélectionner le mode saisie et choisissez le clavier que vous souhaitez, à savoir Pinyin chinois – Saisie pinyin de Google dans notre cas. Dans les options du clavier vous avez la possibilité de choisir entre caractères simplifiés et traditionnels.

iOS (iPhone / iPad)

Sous iOS, pour rajouter le chinois comme langue de saisie, la manipulation est aussi très simple et il n’y a même pas besoin de passer par une application externe. Rendez-vous dans les Réglages, puis Général, International, Claviers puis enfin Ajouter un nouveau clavier. Une fois là, sélectionnez Chinois Pinyin.

Pour modifier la langue, sur votre clavier, appuyez sur la touche en forme de globe pour passer à la langue suivante. La langue sélectionnée s’affiche alors au milieu de la barre d’espace.

Dans la pratique

Maintenant que vous votre configuration est prête, vous pouvez commencer à écrire en chinois. Pour cela, une fois la méthode de saisie en chinois active, vous avez juste à taper la version pinyin du caractère / mot que vous souhaitez écrire puis sélectionner le bon caractère dans la liste qui va s’afficher en dessous de votre texte dans un bandeau sous Windows, Mac OS et GNU/Linux ou à la place des mots suggérés sous Android et iOS. Les caractères seront affichés par ordre de fréquence et les outils apprenant de votre écriture, ceux que vous utilisez les plus fréquemment vous seront proposés en premier au fur et à mesure.

Vous pouvez aussi, à la place du Pinyin, faire le choix du bopomofo. N’ayant pas testé la chose, je n’ai pas encore eu le courage de me mettre sérieusement au bopomofo, je ne peux pour l’instant pas vous en parler.

Photo à la une © Joewhk

Commentaires

1 Comment

  1. Ajout de la partie consacrée à Windows 10 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*